Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 mai 2009 6 16 /05 /mai /2009 18:43

Toujours lors de cette sortie dans un marais côtier de Larmor Plage (Morbihan), le 01/05/2009, 3 papillons photographiés.

Après recherches et demande d'aide sur le net, j'ai des identifications qui colleraient pas mal. Je n'ai malheureusement pas d'autres angles de vue qui auraient aidés à affiner le diagnostic.

Celui-ci serait Polyommatus icarus, l'Argus bleu ou Azuré de la bugrane ou Azuré commun


Callophrys rubi, l'Argus vert ou Thécla de la ronce pourrait correspondre pour celui-ci


Et pour le dernier, il doit s'agir d'une piéride, Pieris rapae, La Piéride de la rave ou Petit blanc du chou.



Si un spécialiste passe par là...

Repost 0
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 18:04

Après une escapade bretonne, retour dans "mon" marais, à la recherche des premières libellules.
D'abord Coenagrion puella, l'Agrion jouvencelle. 2 mâles immatures




Bien présent dans le marais, Ischnura elegans, l'Agrion élégant. Egalement un mâle immature




Et une espèce que je n'avais pas réussi à bien photographier l'année dernière, Libellula depressa, la Libellule déprimée. Une jolie femelle.




Dès qu'il fait beau, j'y retourne...

Repost 0
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 19:06
Toujours à Larmor Plage (Morbihan), le 1er mai, 2 espèces que je n'avais pas vues en 2008 (année de mes début dans la "libellulologie"...).
D'abord Libellula quadrimaculata, la Libellule à quatre taches. Une belle femelle dans une prairie.



Et très nombreuses en ce début mai, Pyrrhosoma nymphula, La petite nymphe au corps de feu (plus poétique comme nom, c'est pas possible...).
D'abord des femelles,




En gros plan...






Et des mâles, encore plus rouges,





Pour ce mâle, la saison des amours va être compliquée...



Pour d'autres, ça va pas mal...


Repost 0
1 mai 2009 5 01 /05 /mai /2009 18:51
Premier mai, retour de la saison des libellules. Mes premières "pixellisées" viennent non pas du marais Audubon, mais de Bretagne ; et plus précisément du bord de mer à Larmor Plage (Morbihan).
2 espèces que je connaissais déjà,
Coenagrion puella, l'Agrion jouvencelle. Ici, 2 femelles




Une autre espèce, déjà beaucoup photographiée en 2008, Ischnura elegans, l'Agrion élégant. Probablement une femelle immature de type A, au thorax violet.
Repost 0
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 17:58
C'est bien elle, la Cétoine dorée, Cetonia aurata, qui casse la croûte avec application dans les fleurs du jardin.



Détail des pièces buccales.


Une sorte de "plumeau" entre en action de temps en temps...

Repost 0
11 avril 2009 6 11 /04 /avril /2009 10:47

Première sortie macro du printemps.
Rencontre avec ces 2 belles mouches qui prennent le soleil.
Sauf erreur, il s'agit de Scathophaga stercoraria, poétiquement nommée en français, la Mouche à merde...

Celles-ci adorent les bouses de vaches et le crotin de cheval.

Le mâle, à fourrure dorée



Et la femelle, plus verdâtre
Repost 0
14 février 2009 6 14 /02 /février /2009 15:13
Par un coup de chance fantastique, j'ai réussi à photographier cette étoile de mer extraordinaire.
D'abord, elle se précipite en courant vers ces deux Goélands argentés médusés...



Ensuite, elle s'éloigne par lévitation...




En réalité, cette pauvre étoile de mer s'apprête à servir de casse-croûte à ces Goélands argentés.
Lors de coéfficients de marées assez élevés et à marée basse, les goélands du port du Croisic (Loire-Atlantique), font une razzia sur les étoiles de mer, présentes en grand nombre semble-t-il, à l'entrée du port.
Mais elle sont souvent trop grandes pour être avalées "tout rond". Les goélands les prennent, les relâchent, les piquent, jusqu'à réussir à en sectionner un ou deux bras. Elles sont ensuite prestement avalées...
Ce qui m'a fait m'intéresser à cette scène, c'est l'attitude du goéland de gauche. A aucun moment, il n'a essayé de chiper l'étoile de mer à son congénère. Il n'a fait que quémander en poussants des petits cris aigües. Les juvéniles et les immatures font souvent cela. Alors que celui-ci est également un adulte. Lorsque j'ai montré ces images sur l'une des nombreuses listes "yahoogroupes" auxquelles je suis abonné, une explication fort plausible m'a été donnée : une femelle qui quémande une offrande, avant de passer aux choses sérieuses !
Je n'ai pas vu la suite, je ne sais pas...
Repost 0
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 13:28

Dans cette mangeoire en pleine ville (à Brest), la Mésange noire (Parus ater) est cet hiver bien présente, et l'une des moins farouches.


La Sitelle torchepot (Sitta europaea) vient également chercher sa graine; mais elle, beaucoup plus furtivement

Repost 0
29 décembre 2008 1 29 /12 /décembre /2008 13:13

Les parcs urbains avec des plans d'eau permettent souvent d'observer dans de très bonnes conditions, des espèces sauvages souvent farouches en pleine nature.

Ici, dans le parc du Stang-Alar à Brest, cette jeune Mouette rieuse (Larus ridibundus) de premier hiver, agite avec ses pattes, la vase du fond de l'étang, dans l'espoir de voir remonter quelque animal comestible.

La Foulque macroule (Fulica atra), n'a pas peur de l'Homme et n'hésite pas à s'aventurer sur la terre ferme.


J'ai également eu l'occasion de voir des Fuligules morillons en plongée, dans l'eau claire et peu profonde. Leur souplesse, leur grâce et leur vitesse de déplacement sont vraiment surprenantes (trop pour le photographe...). Je n'avais jamais eu l'occasion de voir cela en pleine nature.

Repost 0
27 décembre 2008 6 27 /12 /décembre /2008 12:54

Cette jolie femelle de Faucon crécerelle (Falco tinnunculus) est venue se poser au dessus du velux de ma chambre. Quelques photos bien au chaud...

Repost 0

Présentation

  • : Audubon nature
  • : Photos nature de "mon" marais et de mes voyages.
  • Contact

Recherche

Archives